Comment atteindre le bien-être intestinal ?

Assurer le bien-étre de son intestin

L’intestin est l’un des organes les plus sous-estimés de notre corps. Un intestin sain est un facteur élémentaire pour notre bien-être, nos performances et une vie saine et longue. Ce n’est pas seulement sans raison que son emplacement soit au centre de notre corps.

Un intestin sain, une vie saine ? C’est le thème de cet article qui traite du bien-être intestinal.

Pourquoi le bien-être intestinal ?

Si l’intestin ne fonctionne pas bien, cela a un effet direct sur notre système immunitaire et sur d’autres organes et fonctions corporelles.

Il est donc très important que nos intestins puissent fonctionner correctement et sans perturbation et qu’ils soient capables d’éliminer toutes les toxines et les bactéries nocives.

Des problèmes tels que des maux d’estomac, des insomnies, des maux de tête mais aussi des problèmes plus graves comme les hémorroïdes, le syndrome du côlon irritable ou la maladie de Crohn peuvent en découler.

Voici les conseils les plus importants pour votre bonne santé intestinale

Facteurs externes :

  • Une position correcte aux toilettes (recommandée par les médecins – comme l’auteur Giula Enders dans Le Charme Discret de L’intestin”) afin de vider complètement l’intestin et le garder propre).
  • Éviter le stress et avoir une quantité de sommeil suffisante
  • Une bonne circulation sanguine

Facteurs internes & conseils nutritionnels :

  • Consommer des fruits et légumes frais.
  • Consommer des fibres
  • Prendre des Probiotiques.
  • Manger des Acides gras insaturés.
  • Mais de la viande et charcuterie avec modération.
  • Consommation d’alcool avec modération.

Les 8 meilleurs conseils pour ressentir un bien-être intestinal

Conseils pour protéger son intestin

Adopter la position correcte pour aller aux toilettes

1. Une position correcte pour un intestin sain

Ce que beaucoup ne savent pas : Nous sommes assis sur les mauvaises toilettes. En raison de la position assise droite à un angle de 90°, nos intestins sont défavorablement gênés par un muscle sphincter en forme de boucle (Musculus Puborectalis).

Les conséquences : l’intestin ne peut pas être vidé complètement ou seulement par une forte pression. Cela peut provoquer des hémorroïdes, de la constipation et des problèmes intestinaux plus graves.

Mais si nous utilisons un tabouret wc pour revenir à la position accroupie naturelle avec son angle de 35°, l’intestin est à nouveau complètement ouvert et peut être vidé sans problème.

Position correcte aux toilettes
Un tabouret de toilettes type accroupisseur

2. éviter le stress et dormir suffisamment

Le stress, en particulier le stress chronique, endommage les intestins. Le cerveau et le tube digestif sont étroitement liés.

Pour information, plus de 100 millions de cellules nerveuses sont situées dans nos intestins et de nombreuses hormones sont formées dans l’intestin. Ainsi, lorsque nous sommes exposés au stress, le chemin n’est pas long et nos intestins en ressentent également les effets, comme une sensation de malaise dans l’estomac, une indigestion, de la diarrhée, des flatulences ou même de la constipation.

Nous devons donc faire en sorte de vider notre vie du stress tant que nous pouvons. C’est aussi bon pour les intestins !

Un sommeil suffisant aide également notre corps à se régénérer de la meilleure façon possible et à mieux résister au stress. Cela a également un effet direct sur le bien-être de nos intestins.

3. Faire de l’exercice

Faire de l’exercice physique suffisamment stimule le métabolisme et l’activité intestinale.

Les sports d’endurance tels que le jogging, la marche, le vélo ou la natation sont particulièrement recommandés.

Des études montrent que l’exercice régulier peut réduire de moitié le risque de cancer de l’intestin. Mais même une promenade quotidienne dans le tube digestif peut stimuler l’activité intestinale, et vous aider ainsi à ressentir un meilleur bien-être intestinal.

La nutrition au cœur du bien-être intestinal

1. Des légumes et des fruits frais pour un intestin sain

Les fruits et légumes frais contiennent beaucoup de substances végétales secondaires qui sont préventives contre le cancer du côlon.

Ces substances phytochimiques bénéfiques se trouvent surtout dans les choux de Bruxelles, les brocolis, les tomates, les oignons, les agrumes et les légumineuses. Vous devez manger une portion de fruits ou de légumes au moins cinq fois par jour.

2. Des fibres pour un intestin sain

Les fibres alimentaires sont une source importante de nourriture pour les précieux microorganismes présents dans nos intestins. Ainsi les fibres maintiennent un équilibre bactérien bénéfique.

Les fibres alimentaires absorbées par les aliments gonflent dans l’intestin et augmentent ainsi le volume des selles. Cela permet de réduire la durée de séjour des selles dans l’intestin. Les aliments particulièrement riches en fibres alimentaires sont les suivants : céréales complètes, graines de lin, légumes et fruits frais.

Il est recommandé de consommer au moins 25 grammes de fibres par jour et 150 ml de liquide par cuillère à soupe, afin que les fibres puissent bien gonfler.

3. Les probiotiques pour un intestin sain

Les germes probiotiques sont les bonnes bactéries lactiques qui protègent la flore intestinale de manière naturelle. Les probiotiques sont contenus, par exemple, dans le yaourt naturel, le kéfir ou la choucroute (de préférence fraîchement préparés). Ils protègent des maladies intestinales et des intolérances alimentaires et préviendraient également le cancer de l’intestin.

4. Des acides gras insaturés pour un intestin sain

Les acides gras insaturés protègent contre le cancer du côlon et sont contenus dans l’huile de colza, de chardon ou d’olive, par exemple. En règle générale, vous devez être raisonnable  lorsque vous utilisez des graisses animales.

La seule exception est constituée par les acides gras polyinsaturés oméga-3 que l’on trouve dans l’huile de poisson.

5. Manger la viande et la charcuterie avec modération

Les aliments d’origine animale contiennent beaucoup de graisses et surtout des acides gras saturés, qui sont défavorables pour les intestins. Selon des études, la consommation de viande rouge de porc, de bœuf ou d’agneau, en particulier, augmente le risque de développer un cancer des intestins.

Par conséquent, ne mangez de la viande et de la charcuterie qu’avec modération (moins de 80 grammes par jour) et préférez plutôt la viande blanche comme la volaille ou le poisson.

Boire pour avoir un intestin sain

Boire beaucoup d'eau

6. Pour ce qui est de la consommation d’alcool

Vous devrez boire 2 à 3 litres par jour pour que les toxines dissoutes soient transportées hors du corps plus facilement et plus rapidement. Il est également important de savoir ce que vous buvez !

Buvez le moins possible de café ou de thé noir et évitez complètement l’alcool ou les boissons sucrées. Il est préférable de boire plutôt de l’eau pure et plate ou des tisanes.

Conclusion : accordez un peu plus d’attention et d’importance à votre corps en suivant les conseils ci-dessus. Un tabouret de toilette, en particulier, peut vous aider à vider correctement vos intestins et à vous protéger contre diverses maladies telles que les hémorroïdes, la constipation et le syndrome du côlon irritable.

Vous découvrirez par vous-même comment un intestin sain affecte positivement votre bien-être général.