Votre position pour faire caca est à revoir

position pour faire caca

Déféquer est l’un de nos besoins physiologiques fondamentaux. Aller faire caca est une activité intime, dont on ne parle pas beaucoup, mais que nous pratiquons tous quotidiennement.

Aujourd’hui, parlons sans tabou de la position que vous avez quand vous faîtes caca.

La position normale pour faire caca ?

Depuis l’enfance, on nous a appris à nous asseoir sur les toilettes et nous considérons comme acquis qu’il n’y a qu’une seule façon acceptable de rejeter du lest. Mais nous avons tort.

Depuis que les toilettes modernes ont été inventées, elles ont changé notre façon de faire nos besoins. Et elle a changé pour le pire. Nous adoptons tous une posture de merde (désolé !) qui n’est pas naturelle et qui entraîne de graves problèmes de santé.

Mais alors, quelle est la meilleure position pour faire caca ?

L’avis du corps médical

Comme tous les proctologues le savent, et de nombreuses études l’ont confirmé, la bonne façon de se soulager est la façon dont nous utilisons les toilettes quand il n’y en a pas : en s’accroupissant. Et ce n’est pas une décision fortuite.

position ideale pour faire caca
Voilà la position idéale pour faire caca

Comme l’explique l’un des fondateurs de la gastroentérologie moderne, le médecin américain Henry L Bockus, dans le manuel de référence de la spécialité (dont l’édition définitive a été publiée en 1974) :

La posture idéale pour déféquer est la position accroupie, avec les genoux repliés sur l’abdomen. Cela diminue la capacité de la cavité abdominale et augmente la pression intra-abdominale, ce qui favorise l’expulsion.

Henry L Bockus, fondateur de la gastroentérologie moderne


Le muscle puborectal joue un rôle fondamental dans ce processus, car il est responsable de contenir les selles quand nous ne voulons pas les expulser, agissant comme une sorte de fronde pour le rectum.

Lorsque nous nous asseyons sur nos toilettes modernes, le rectum se relâche, mais seulement partiellement. Seule la position accroupie garantit que le muscle pubo-rectal libère complètement la voie pour que nos selles puissent se déplacer.

Dans son livre Le Meilleur Médicament, c’est vous !, le médecin français Frédéric Saldmann explique la question de manière graphique :

Pensez à un tuyau d’irrigation rempli d’eau à moitié pliée : l’eau a du mal à sortir. C’est exactement ce qui se passe lorsque vous vous asseyez. Lorsque le sujet s’accroupit, l’angle s’ouvre, le pli disparaît et l’eau peut facilement s’écouler.

Frédéric Saldmann dans son livre “Le Meilleur Médicament, c’est vous !”

Un marche pied pour mieux faire caca

Cela semble une idée extravagante de commencer à faire nos besoins accroupis, mais ce n’est pas le cas. De nombreuses affections courantes telles que la constipation, les hémorroïdes et même l’appendicite ont augmenté depuis l’avènement des toilettes modernes.

Nous voyons sans cesse des publicités nous conseillant de consommer des fibres pour alléger notre ventre, alors qu’en fait il est beaucoup plus efficace de changer la posture dans laquelle nous déféquons.

Il est vrai qu’être assis sur les toilettes comme on l’est sur une chaise est beaucoup plus confortable que s’accroupir. Mais cela peut entraîner des problèmes que nous n’aurions pas si nous faisions notre travail de la manière dont notre corps est conçu pour le faire : en s’accroupissant.

Les problèmes courants comprennent

  • les hémorroïdes (une défécation inappropriée augmente la pression sur les vaisseaux sanguins dans la région anale)
  • les troubles de l’érection, qui sont souvent causés par le gonflement de certains vaisseaux près du rectum qui à leur tour provoquent une irritation de certains nerfs adjacents impliqués dans l’érection.

Cela ne signifie pas que nous devons aller chier dans le jardin. La bonne position pour aller à la selle peut être facilement adoptée même si on a des toilettes normales.

Ceci grâce à un accroupisseur, une sorte de marchepied destiné à faciliter l’accroupissement dans les toilettes. Avec un tel accessoire, plus de difficultés pour avoir la position idéale pour déféquer.

Et si vous n’avez pas le budget ? Vous pouvez utiliser un petit tabouret qui vous permettra d’avoir les jambes en l’air. Votre corps vous remerciera.