Soigner l'incontinence de façon naturelle


Le traitement de l’incontinence urinaire ou fécale touche aussi bien l’homme que la femme, souvent pour les personnes plus âgées, mais aussi pour les femmes enceintes après des accouchements difficiles ou encore suite à des opérations de l’appareil urinaire ou digestif.

Des traitements médicamenteux, homéopathiques ou de la rééducation sont mis en place dans la plupart des cas.

L’accroupisseur ou Squatty Potty peut vous aider à soigner votre incontinence urinaire par exemple, par traitement naturel. Juste une position à adopter pour des résultats sur le long terme.

Ne dit-on pas : mieux vaut prévenir que guérir ? S’habituer dès maintenant à utiliser un tabouret de toilettes comme l’accroupisseur peut vous changer la vie et surtout vous éviter les inconvénients du port de protections souvent, il faut bien le reconnaître, plus que gênant, même si les progrès dans ce domaine sont grandissants.

Si l’incontinence est déjà installée, sachez que rien n’est perdu pour autant que vous pouvez ne pas l’aggraver par l’achat d’un tabouret de WC.

Qu'est-ce que l'incontinence ?

Il existe l’incontinence urinaire et l’incontinence fécale.

L’incontinence urinaire est la perte involontaire des urines et non contrôlable. Appelé aussi « fuites urinaires », ce problème touche beaucoup de personnes, est fréquent et augmente drastiquement avec l’âge.

Elle n’est pas précédée par une envie d’uriner et survient le plus simplement lors d’un effort pendant une séance de sport ou un soulèvement de charges trop lourdes, mais elle peut aussi parfois anodine comme une toux, un rire, un soulèvement de charges trop lourdes.

L’incontinence urinaire peut survenir également sans raison, elle peut être précédée d’un besoin impérieux d’uriner, même au repos ou encore lors d’un rêve un peu agité par exemple.

Dès le plus jeune âge, il ne faut jamais « se retenir », mais prendre l’habitude d’aller aux toilettes quand le besoin s’en fait sentir pour éviter au maximum aux fuites urinaires de survenir trop tôt.

L’incontinence fécale ou anale est moins exposée, ou du moins, on en parle moins, pourtant elle existe bien et est principalement due à un problème de contrôle du sphincter anal. Elle touche plus précisément les femmes que les hommes et survient souvent suite à des accouchements difficiles.

Elle est caractérisée, tout comme l’incontinence urinaire, par une perte involontaire, mais ici de matière fécale, suivie le plus souvent de diarrhées. La personne atteinte de ce symptôme de fuites involontaires et non contrôlées a le plus souvent un besoin urgent d’aller aux toilettes, mais ne maîtrisant pas ou plus très bien son sphincter anal, elle ne sent pas venir ses selles.

5 %
de la population

Quelques chiffres sur l'incontinence en France

L’incontinence est encore un sujet tabou en France, pourtant, elle touche environ 5 % de la population tous genres confondus.

Elle touche 3 millions de femmes, quel que soit leur âge, soit 1 femme sur 5.

Elle touche également 6 femmes enceintes sur 10 et pour l’incontinence urinaire nocturne, 10 à 20 % des enfants de cinq ans.

Les principales causes de l'incontinence

On relie communément l’incontinence urinaire à certains facteurs comme des séquelles lors d’opérations chirurgicales, l’absorption de certains médicaments, le surpoids, la ménopause, la constipation, le surpoids, les accouchements difficiles souvent aboutis par une épisiotomie, l’obstruction des voies urinaires ou encore des cystites à répercussion lors de sa petite enfance ou son adolescence.

Pour l’incontinence anale, elle est le plus fréquemment due à la constipation qui obstrue le côlon. Les muscles amoindris autour de l’anus et l’affaissement du périnée n’aident pas à favoriser la poussée aux toilettes en cas d'incontinence anale.

Elle peut être due également à des maladies neurologiques comme Alzheimer ou Parkinson, ou à la suite d'un acte chirurgical dans la zone du bassin (hémorroïdes ou kyste pilonidal), ou enfin à la grossesse du fait de la distension du sphincter et du périnée.

Les traitements naturels pour soigner l'incontinence

Plus tôt les symptômes de l’incontinence, quelle qu’elle soit, sont diagnostiqués, plus le premier traitement naturel proposé qu’est la rééducation périnéale sphinctérienne ou comportementale est efficace.

Une opération, une constipation chronique ou passagère, un accouchement, une maladie neurologiques sont autant de causes qui amèneront à cette rééducation naturelle et plus elle sera mise en place de bonne heure, moins les problèmes qui surviennent généralement pendant la ménopause ou du moins à partir de 55 à 65 ans, hommes et femmes confondus, seront lourds à soigner.

● Un régime alimentaire en cas de surpoids peut aider naturellement à soigner l’incontinence.

●En cas d’incontinence urinaire, prendre une position adaptée lors de votre passage aux toilettes pour stopper l’urine avant son écoulement total peut aider naturellement à soulager l’incontinence. C’est aussi le cas de la rééducation du plancher pelvien souvent négligé après l’accouchement, mais qui a une grande importance pour éviter les fuites quand on avance en âge ?

Éliminer les sodas, diminuer le café et boire surtout de l’eau.

● Il existe également des traitements relaxants à base de respirations maîtrisées, antistress, car il est vrai que bien souvent les problèmes d’incontinence restent liés à une vie trop stressante où tout doit être fait vite et lors de laquelle on n’écoute pas assez son organisme.

● Vous pouvez également soigner les fuites urinaires par homéopathie et même les fuites anales. Vous pouvez prendre les traitements indiqués ci-dessous en dosage de 5 à 7 ch (demander conseil à votre pharmacien) :

- Pour l’incontinence fécale ou anale : Aloe socrotina

- Pour l’incontinence d'effort : Ferrum metallicum, Causticum, Hydrophobinum, Ferrum metallicum

- Après un accouchement : Argentum nitricum, Arnica Montana.

● L’absorption de certaines plantes naturelles comme la plante Buchu, qui nous vient d’Afrique du Sud et qui aide à purifier le système urinaire.

L’acupuncture qui donne de très bons résultats également pour l’incontinence fécale souvent due à un besoin urgent non contrôlé.

Comment soigner l’incontinence urinaire chez l’homme ? D’abord messieurs, ce n’est pas une fatalité, il faut en parler, car l’incontinence urinaire chez l’homme peut amener des troubles sexuels de l’érection, il ne faut donc, bien évidemment pas prendre ce problème à la légère.

Tout d’abord, toute brûlure urinaire doit être signalée à votre médecin traitant, car mal soignée elle peut entraîner beaucoup de complications dont les fuites urinaires. En parler est donc le premier remède. Ensuite et afin d’éviter le port de couches, en parler tôt est le deuxième remède.

Enfin et si vous avez pris les choses en mains suffisamment de bonne heure, la rééducation périnéale donnera de très bons résultats en cas d’incontinence peu sévère.

Une solution encore peu connue : le tabouret de WC

Comme vous pouvez le constater, beaucoup de traitements naturels existent, plus ou moins connus et utilisés pour certains.

La solution du tabouret de toilettes est celle qui pourrait relier beaucoup de propositions dites « naturelles » et notamment pour aider à la rééducation du sphincter pour l’incontinence anale, mais également pour les exercices de miction qui renforcent le périnée et donc préviennent l’incontinence urinaire lorsque l’on avance en âge.

Le tabouret de WC peut également prévenir la constipation, soulager les crises hémorroïdaires et donc être le remède le plus efficace en prévention de tous ces désagréments.

Comme indiqué ci-dessus, pour les hommes également, en pratiquant une rééducation périnéale avec l’aide de l'Accroupisseur les problèmes d’incontinence urinaire signalés à temps seront soulagés et surtout moins fréquents.

La position accroupie permet :

✓ de réduire l'effort lors de l'expulsion des selles
✓ d'aligner le colon
✓ de réduire l'accumulation fécale dans le colon
✓ de réduire la pression sur le périnée
✓ de diminuer la pression dans les veines de l'anus et du rectum

Comment utiliser le tabouret physiologique de toilettes (ou accroupisseur)

L’Accroupisseur est particulièrement simple à utiliser. Il se présente sous la forme d’un tabouret qu’il convient de positionner devant vos toilettes.

Positionner vos pieds de part et d’autre du tabouret de toilettes, placés ainsi, vos genoux vont se placer naturellement au-dessus de vos hanches. Il ne vous reste plus qu’à vous pencher légèrement en avant. Votre position se règlera parfaitement et ainsi pour pourrez tirer le maximum d’effets positifs de votre accroupisseur lors de vos passages aux toilettes.

Comment le tabouret de toilettes va agir pour éviter l'incontinence ?

Lorsque vous êtes accroupi pour uriner par opposition à la position assise directement sur les toilettes, vous faites travailler automatiquement les muscles de votre fessier qui se tendent vers l’avant. Naturellement, votre plancher pelvien s’étire et se tonifie.

De plus, dans cette position, votre urètre est bien positionné, ce qui facilite l’écoulement de l’urine sans avoir à contracter quoi que ce soit, sans effort particulier, votre appareil urinaire ne sera jamais abîmé et même si les premiers symptômes de l’incontinence se font ressentir, en adoptant cette position favorisée par l’utilisation de l’accroupisseur, vous constaterez que naturellement les muscles périnéaux et du sphincter vont se repositionner et se renforcer.

La position confortable et stable offerte par ce tabouret de toilettes vous fera retrouver tonicité et force. Nous ne le dirons jamais assez, plus vous commencerez à bien vous positionner sur la lunette de vos toilettes et moins les ennuis liés à l’incontinence se feront ressentir dans le temps.

Il n’est jamais trop tard, rien n’est totalement irréversible et même si l’incontinence est installée, ou du moins a bien commencé, une bonne position adoptée grâce au Squatty Potty évitera d’aggraver la situation.

L'accroupisseur : la référence française des tabourets physiologiques de toilettes

En moins d'un an, notre accroupisseur (ou Squatty Potty à la française) est devenu une référence en France pour l’achat de tabourets physiologiques de WC.

Muni de patins antidérapants pour une meilleure adhérence au sol, solide et discret, il est devenu pour des centaines de personnes un remède purement naturel à leurs problèmes d’incontinence.

Recommandé par les médecins et kinés

La recommandation de ce matériel par les médecins, kinés, ostéo et sage-femme est de plus en plus répandue. Parlez-en avec votre professionnel de santé ! Car il ne tient qu’aux utilisateurs de faire connaitre leur questions sur l’accroupisseur, tout comme les bienfaits qu’ils en ont tirés pour le traitement de leur incontinence.

L’usage du Squatty Potty pour soulager l’incontinence traitée notamment pour l’homme ou la femme par la rééducation périnéale enseignée par les kinés est un excellent complément qui est mis en avant par cette profession.

Les sages-femmes sont également concernées par la rééducation périnéale des femmes qui ont accouché, elles sauront donc être réceptives à des solutions naturelles en complément des rééducations par sonde qu’elles prodiguent.

Points de vente de l'accroupisseur

L’accroupisseur est disponible sur notre site, pour moins de 25 € : acheter un tabouret de toilettes


D'autres façons dont l'accroupisseur pourrait bien changer votre vie :