Comment éviter la constipation ?


Se sentir lourd, avoir un poids au niveau du ventre, avoir cette impression étrange de peser 5 kilos de trop : à qui cela n’est-il pas arrivé au moins une fois dans sa vie ?

Ballonnements, digestion difficile et au bout du circuit, tout reste coincé, impossible d’évacuer le trop-plein et ça peut durer comme ça des jours. On n’y prête pas forcément attention, la semaine passe et là on commence à se poser une question : seriez-vous constipé ?

Ça n’arrive pas qu’aux autres, mais en fait, qu’est-ce que la constipation et comment la soigner ?

La constipation, c’est quoi ?

Vous mangez, buvez tout au long de la journée, vous digérez vos aliments et liquides variés, les sucs gastriques font leur office, mais à un moment, il faut bien aller aux toilettes pour évacuer les déchets accumulés dans les intestins.

Pour beaucoup, aller à la selle n’est qu’une simple formalité : tous les jours, deux fois par jours ou seulement une ou deux fois par semaine, mais tout se passe bien, aucune difficulté.

Pour d’autres, cela devient un calvaire qui porte un nom la constipation ! Les déchets s’accumulent dans le côlon, l’irrite et il vous est impossible de déféquer sans y passer un temps infini, voire finir par souffrir.

Vous n’allez plus à la selle ou très rarement, vos selles sont dures, voire difficiles à évacuer et de taille réduite. Un médecin vous déclarera constipé si usuellement, vous n’allez pas au moins trois fois par semaine aux toilettes, c’est une norme.

On parle généralement de deux formes de constipation, selon l’endroit de l’appareil digestif où les selles sont retenues. Il existe la constipation de transit caractérisée par des selles trop lentement acheminées et qui restent trop longtemps dans le côlon, ou une constipation terminale, dans ce cas, les selles s’accumulent dans le rectum sans être évacuées.

La constipation peut être occasionnelle ou passagère ou chronique.

Quelques chiffres sur la constipation en France

En France, 15 à 35 % des adultes sont régulièrement constipés, 2 à 3 enfants sont sujets à la constipation et les femmes sont trois fois plus touchées que les hommes.

Les principales causes de constipation

Une alimentation trop grasse, trop épicée, trop sucrée ou simplement pas équilibrée, un manque d’hydratation, des symptômes plus personnels comme le stress, le chagrin, l’angoisse ou la peur peuvent vous rendre constipé.

Cela peut également venir d’un côlon ou d’un intestin grêle fragilisé par une intervention, d’une longueur ou d’une grosseur hors normes.

La constipation peut être occasionnelle ou passagère. Elle est alors la conséquence directe d’une condition précise à un instant donné, qui peut aller d’une femme à l’état de grossesse, une personne soumise à une émotion soudaine souvent apparentée à la peur ou à la peine, un étudiant stressé avant de passer un examen, une suite opératoire liée à une intervention chirurgicale, la prise d’un médicament, un changement d’alimentation soudain, une mauvaise alimentation (comme manger trop de malbouffe par exemple ou manger trop épicé), un voyage…

Ce type de constipation ne durera en général que quelques semaines, voire moins et sera résolue facilement par le changement d’habitudes, la prise éventuelle d’un médicament du style laxatif doux, ou une légère intervention si c’est nécessaire.

Elle peut également être chronique et dans ce cas, on dépassera plutôt les 6 à 8 mois de difficultés rencontrées pour aller à la selle. Dans ce cas, elle est souvent la conséquence de plusieurs facteurs cumulés et souvent répétés : mauvaise alimentation, peu ou pas d’hydratation suffisante, stress, hyperactivité.

La constipation est donc souvent liée à ce qui se passe avant, qu’elle soit occasionnelle, fonctionnelle ou chronique. Sauf en cas de maladie avérée du côlon ou de l’appareil digestif dans son ensemble, tout ce que l’on fait avant d’aller à la selle peut la provoquer.

Un esprit sain dans un corps sain est bien le meilleur remède, mais la vie ne nous le permet pas tout le temps et cet état ne doit pas devenir une fatalité.

Les traitements naturels pour soigner la constipation

Manger 5 fruits et légumes par jour soit environ 300 grammes de fruits et 500 grammes de légumes, s’hydrater en buvant de l’eau ou des tisanes en quantité suffisante, soit 1,5 l à 2 l par jour, devrait suffire à bien faire fonctionner la machine sans créer de bouchons qui empêchent une circulation fluide du tube digestif jusqu’au rectum.

Si tout le monde faisait ça, tout serait parfait, oui, mais… ce n’est pas le cas ! Les traitements les plus naturels pour soigner la constipation sont :

● Une bonne hygiène de vie :

- Manger équilibré midi et soir : la moitié d’une assiette occupée par les légumes, le quart en féculents de préférence complets, sans gluten, ou intégraux, l’autre quart en protéines, un laitage (yaourt, fromage) et un fruit

- Boire 1,5 l à 2 l d’eau par jour

- Avoir un apport suffisant en fibres, voire si la constipation est de type chronique, en prendre en complément

- Éviter le stress ou du moins trouver des moments pour l’évacuer en pratiquant une activité qui vous le permette

- Pratiquer un sport régulièrement, ne serait-ce qu’au moins 30 minutes de marche journalière

- Bouger de façon régulière : par exemple si vous avez un métier plutôt assis, levez-vous toutes les 25 à 30 minutes et marcher un peu, ne restez pas en position statique trop longtemps

- Détendez-vous, on l’oublie souvent, mais le corps pour bien fonctionner a besoin de temps de calme et de repos total.

Des remèdes simples et naturels :

- Si votre constipation ne passe toujours pas vous pouvez essayer de manger des pruneaux, le matin au petit déjeuner à raison de 2 ou 3 par jour pendant une semaine à 15 jours.

- Vous pouvez également limité l’apport en blé : pain, riz, pâtes (sauf complet et/ou intégral) à deux à trois fois par semaine.

_ Pratiquer de longues et profondes respirations : inspirez par le nez en gonflant le ventre pendant 5 secondes, bloquer votre respiration, souffler par la bouche en rentrant votre ventre au maximum pour bien évacuer tout l’air bloqué.

_ Pratiquer vous-même ou faites pratiquer un massage par mouvements circulaires dans le sens des aiguilles d’une montre en exerçant de légères pressions sur le ventre pour stimuler naturellement ses intestins, est également un bon remède naturel (des émissions de gaz ou des gargouillis peuvent être ressentis, ce qui est bon signe).

_ Boire une cuillère d’huile d’olive contre la constipation, un remède de grand-mère naturel et bien utile. Il agira de l’intérieur comme un lubrifiant et fera office de laxatif naturel. Pensez à bien choisir une huile de première pression à froid et bio de préférence.

● Il existe aussi quelques remèdes de grand mère comme :

- Prenez 5 pruneaux, verser de l’eau bouillante dessus, couvrez et laissez infuser toute une nuit, le matin à jeun recueillir le jus, ajoutez une culière à café de miel et buvez

- Pensez à saupoudrer vos aliments de graines de lin

- Boire du sirop de figues ou encore un peu d’Aloe Vera.

● L’homéopathie également peut vous aider : il y a autant de traitement à adapter à autant de causes de la constipation, il est nécessaire de consulter un médecin homéopathe ou un pharmacien qui le définira avec vous, ceci dit, vous pouvez essayer dans un premier temps :

- Nux vomica pour un transit légèrement perturbé, devenu irrégulier

- Hydrastis en cas de douleurs anales

- Anacardium ou Lycopodium si aller à la selle vous demande beaucoup d’efforts

- Graphites en présence d’hémorroïdes.

- Cette liste n’est pas exhaustive...

● L’acupuncture ou la digipuncture : ces méthodes stimuleront selon la médecine chinoise des points précis de votre corps pour atteindre les organes digestifs, ce qui vous aidera à mieux digérer, à vous relaxer et donc à mieux évacuer vos selles.

● La rééducation des muscles des sphincters aussi appelée biofeedback qui sera pratiquée chez un kiné et qui ont bien souvent d’excellents résultats.

Une solution peu connue contre la constipation : le tabouret de WC

Le remède le plus facile à appliquer, qui n’est pas invasif, qui ne demande pas d’être trituré dans tous les sens est un Squatty Potty ou tabouret de WC.

Du fait de prendre une position confortable et idéale pour déféquer est souvent largement suffisant pour retrouver un transit régulier. En vous habituant à utiliser chaque jour un accroupisseur, vous pourrez dire adieu, très rapidement, à tous vous problèmes de constipation.

Pour certains cela sera très rapide, pour d’autres, plus longs, mais le résultat sera là à coup sûr.

La position accroupie permet :

✓ de réduire l'effort lors de l'expulsion des selles
✓ d'aligner le colon
✓ de réduire l'accumulation fécale dans le colon
✓ de réduire la pression sur le périnée
✓ de diminuer la pression dans les veines de l'anus et du rectum

Comment s’utilise le tabouret de WC (ou accroupisseur)

Non cela ne ressemble pas à des toilettes dites « à la turc », c’est quand même un peu plus agréable. Il s’agit ici d’installer vos pieds sur un marchepied ergonomique qui positionne parfaitement vos pieds de chaque côté. Vos genoux sont ainsi relevés d’une manière tout à fait naturelle.

Il ne vous reste plus qu’à vous pencher légèrement en avant et vous sentirez immédiatement tout le bas de votre corps se détendre pour un passage des selles beaucoup plus rapide et indolore.

Comment le tabouret de toilettes agit-il pour éviter la constipation ?

Tout simplement du fait de la position adoptée grâce au tabouret de toilettes. L’intestin s’en trouvera beaucoup plus détendu ainsi que l’anus et le sphincter, aucune contraction accidentelle ne viendra gêner le passage des selles.

Utilisé régulièrement, l’accroupisseur vous donnera une bonne position et ainsi de bonnes habitudes qui vous feront aller à la selle très régulièrement et vous évitera ainsi de devenir constipé ou d’aggraver une constipation chronique.

Bien entendu, il faudra le coupler à des mesures d’hygiène alimentaire pour ne pas envenimer votre état, mais il vous sera d’une grande aide pour oublier ces tracas qui peuvent gâcher une journée.

Squatty potty : la marque leader aux États-Unis

C’est la marque que tout le monde connaît, c’est le référent dans son domaine avec plus de 6 ans de règne sur le marché anglophone et francophone.

Les Américains sont moins pudiques sur le sujet que les Européens et en ont même fait une publicité humoristique mettant en scène une licorne.

Son prix est plus élevé qu’en France et il existe chez eux différents modèles, mais, peu importe qu’il soit blanc, en bois ou en plastique transparent, l’essentiel est qu’il soit pratique et surtout efficace.

La France n’est plus à la traîne et a aussi son propre tabouret de toilettes : l’accroupisseur.

Recommandé par les médecins et kinés

N’hésitez pas à en parler à votre médecin et/ou à votre kiné si vous êtes soigné pour une constipation passagère ou chronique, pour l’utiliser en complément d’un traitement.

Ils commencent à bien le connaître et sans nul doute, vous en vanteront les bienfaits, car après tout, c’est un remède plus que naturel qui ne fait que corriger une mauvaise position de votre corps lors de votre passage aux toilettes.

L’usage du Squatty Potty pour réguler la constipation par une meilleure position, un effet relaxant des muscles du bas du corps, sera donc très bien reçu par votre médecin, sage-femme ou kiné.

Points de vente de l’accroupisseur

L'accroupisseur est vendu en ligne, directement depuis notre site. Vous pouvez le retrouver ici : acheter tabouret wc


D'autres façons dont l'accroupisseur pourrait bien changer votre vie :